Coucou les Amaka Woumam’s !

Les 7 conseils pour reprendre le sport après notre accouchement.

Oui, c’est vrai que quand on a accouché, tout va bien, le bébé va bien.

On est là, on est contente, on est heureuse.

On est dans l’euphorie et puis après ouf, un petit coup de mou, on se regarde…

On se dit : « Mince, mon pantalon de grossesse, il ne me va plus, il est trop grand.

Mon ancien talon, il est trop petit, qu’est-ce que je mets ?

Je suis trop grosse et je n’arrive pas à perdre mon poids et patati et patata, il faut que je fasse du sport et je suis fatiguée. »

  • Conseil 1 : Va voir ton gynéco !

 

Le premier conseil bien sûr, il faut que tu ailles chez ton gynécologue.

Il va pouvoir voir si tu es apte à reprendre le sport.

Si ton utérus s’est bien remis à sa place. Si ton col est ok. Si tout va bien.

Si en plus tu as eu des soucis pendant l’accouchement : césarienne, épisiotomie, etc.

Il faut absolument aller voir ton gynécologue pour être sûre que tout est bien cicatrisé, que tout est bien remis en place, que les fils sont partis, bref, que tout va bien.

Il va te donner des conseils aussi. Il va faire tous les examens complémentaires si tu es fatiguée,

si tu es anémiée, si tu manques de quelque chose.

 

  • Conseil 2 : Va voir ton kiné !

Le deuxième conseil, fais ta rééducation du périnée.

Ton gynécologue, soit ta sage-femme vont te faire une prescription médicale pour te prescrire les

10 séances qui sont remboursées par la sécurité sociale pour pouvoir rééduquer ton périnée.

Le périnée c’est un muscle qui se trouve entre la vulve et l’anus.

On l’appelle cela le plancher du pelvis, le plancher pelvien.

Il va supporter le poids ton bébé pendant ton accouchement et puis tous les organes digestifs.

C’est un muscle qui souffre pendant la grossesse et aussi pendant l’accouchement.

il faut le rééduquer, le tonifier pour être sûre de ne pas avoir de descente d’organe.

Il faut éviter de faire du sport ou du sport assez violent quand on n’a pas fait la rééducation.

En terme de rééducation, tu vas faire pas mal d’exercices.

Soit tu as des kinés qui travaillent avec des sondes.

Ils te mettent des sondes, avec des d’ultra-sons qui provoquent la contraction du périnée; soit on

va te demander de contracter toi-même, de faire l’exercice toi-même.

Le kiné va aussi ét’aider à tonifier les muscles abdominaux.

Mon deuxième bébé a pesé 3kg900 et moi, j’ai vraiment bien senti que par rapport à la première

grossesse, mes muscles abdominaux ont bien souffert.

J’avais une sensation d’écartement.

Il y a une sorte de ligne blanche entre les abdominaux.

Elle m’a fait faire des pilates, c’est un système d’exercice qui se fait en douceur avec la respiration et les contractions volontaires.

Trouve une kiné qui ne soit pas trop loin de chez toi, avec qui tu peux échanger et prendre les heures qui t’arrangent.

 

  • Conseil 3 : récupère d’abord !

 

Prends le temps de récupérer.

9 mois de grossesse, souvent, cela veut dire 9 mois de récupération.

Chaque femme est différente. Il ne faut pas te comparer aux autres.

Il y a des femmes qui ont accouché, au bout d’un mois, elles ont perdu 10 kg.

Et puis après 2 mois après, elles reprennent le sport, comme si de rien n’était.

Elles font leur footing, elles font leur truc. Tout se fait facilement pour elles !

Toi, tu peux être là, tu peux être fatiguée, tu peux avoir besoin de prendre du temps pour perdre ton poids de grossesse.

Tu as allaité, tu ne perds pas un gramme.

Cela peut être plus compliqué pour toi pour reprendre le sport.

Ne te compare pas aux autres. Fais cela quand tu t’en sens capable.

Ne te mets pas de pression inutile.

Tu viens d’accoucher, tu viens d’avoir 9 mois qui ont demandé à ton corps beaucoup d’efforts.

Donc ne te mets pas de pression inutile.

Certains disent : tu ne perds pas de poids car tu ne fais pas de sport !

Faux !

J’ai perdu mon poids de grossesse sans faire de sport !

Le sport, c’est quelque chose qui va en fait potentialiser, qui va améliorer ta perte de poids.

Pourquoi ?

Cela va augmenter le catabolisme et l’anabolisme.

Le catabolisme, ce sont les réactions chimiques de destruction.

L’anabolisme, ce sont des réactions chimiques de construction.

Il va provoquer des petites blessures sur ton tissu musculaire et lors tu as la phase de repos,

ton muscle va se reconstruire beaucoup plus gros.

Tu vas avoir donc une augmentation de ton tissu musculaire et une diminution automatiquement de ta masse graisseuse.

Cela va augmenter ta sensibilité à l’insuline. Cela veut dire que le sucre va plus passer dans tes cellules.

Tu peux très bien perdre du poids d’abord uniquement avec l’alimentation.

Il ne faut pas te stresser par rapport à cela et il faut quand même savoir que le sport a été  instauré récemment dans les sociétés occidentalisées.

Les anciens, à une certaine période lointaine, ne faisaient pas de sport.

Ce sont leurs activités de tous les jours qui leur apportaient ces mouvements-là.

Aujourd’hui, dans les sociétés dans lesquelles on vit, les gens sont dans les bureaux, les gens sont

sédentaires. Ils restent à la maison ou sont assis toute la journée. Il n’y a plus de mouvement.

Tu peux avoir une activité physique :

  • Tu peux faire de la marche rapide.
  • Tu peux aller faire tes courses.
  • Tu peux monter les escaliers.
  • Tu peux descendre une station avant ton arrêt.
  • Tu fais ton ménage à fond.

 

Il ne faut vraiment pas te culpabiliser et tu peux très bien commencer au départ seulement avec l’alimentation.

 

  • Conseil 4 : planifie tes séances !

Tu as un bébé qui vient de naître. Oui, ce n’est pas évident de t’organiser, mais tu peux quand même le faire.

Cela veut dire quoi ?

Choisis des jours où tu vas faire ton sport.

C’est lundi, mercredi, vendredi, ou bien mardi, jeudi, samedi, je ne sais pas.

Des jours et des périodes.

Tu n’es pas obligée de choisir une heure précise, mais plutôt une période.

Cela va te permettre au moins de te discipliner et te dire que voilà, je sais quel jour j’ai sport.

Si tu te dis : « bon, demain, on verra demain, je ne sais pas. »

Non !

Si tu as fait un petit planning, tu prends ta feuille et tu te dis : « c’est le lundi, mercredi, vendredi. »

Tu peux faire un petit tableau et tu mets tout ce que tu auras dans ta journée et tu mets :

« Aujourd’hui, c’est le jour du sport. »

Tu le fais à n’importe quel moment que tu veux parce qu’à tel moment le bébé pleure, à tel moment il faut allaiter.

Planifie tes séances. Tu sauras qu’il faudra que tu fasses ce jour-là et ce sera plus simple pour toi.

 

  • Conseil 5 : fais-le pour toi !

 

Ne te compare pas aux autres. Fais-le pour toi.

Ne le fais pas seulement pour perdre du poids, fais-le pour ta propre santé, pour avoir de l’énergie pour toi, pour ton bébé, pour ta famille.

Il faut vraiment que tu saches quelle est ta motivation.

Je te conseille encore par exemple de te mettre un objectif simple.

Tu peux écrire ton objectif en terme de physique, de mental, d’endurance.

Cet objectif doit être :

  1. Spécifique : Il doit être précis.
  2. Mesurable : Tu dois pouvoir voir facilement si tu l’a atteint.
  3. Agréable : Il doit te plaire même s’il est difficile à atteindre.
  4. Réalisable : Il ne doit pas être trop élevé.
  5. Temporel : Mets un temps précis pour le réaliser.

 

Lis le chaque jour !

Cela te prendra quelques minutes et permettra d’imprimer ton subconscient.

Tu peux écrire :

  • “J’arrive à faire trois séance de sport de 15 minutes par semaine avec 5 minutes de cardio, 5 minutes de renforcement musculaire et 5 minutes de stretching, le lundi mercredi et vendredi d’ici un mois”
  • Tu l’écris.
  • Tu peux aussi découper cet objectif à la semaine pour faciliter l’atteinte de l’objectif au mois.

 

  • Conseil 6 : Continue encore !

 

Continue tant que tu n’as pas terminé.

On est toutes pareilles, on reprend le sport ou l’activité physique, etc.

Au début, on est motivées et puis après, on laisse tomber.

C’est cela avec mon bébé.

Je commence à faire du sport et tout. Et puis après, il se réveille, il pleure.

Il veut qu’on le prenne dans les bras, il veut que je l’allaite, il veut que …

Et tu n’arrives pas à finir ta séance et puis finalement, tu laisses tomber.

Ok, tu as commencé ta séance : 10-15 minutes. Ton bébé il pleure, il veut manger, etc…

Tu le prends, bien sûr. Tu le mets au sein, tu le mets à l’aise, etc.

Tu essaies de le calmer et de reprendre ta séance.

Continue.

Mets-toi dans la tête que cette séance, elle doit être faite, coûte que vaille.

Quitte à ce que tu la termine dans l’après-midi.

S tu veux avoir des résultats sur le long terme.

Il va falloir que tu fasses des actions importantes, mais non urgentes.

C’est valable pour l’alimentation.

C’est valable pour l’activité physique.

C’est valable pour la motivation.

C’est valable pour augmenter ton énergie, ta vitalité.

Ce sont les actions ordinaires répétées chaque jour qui donne des résultats extraordinaires 

Si tu veux avoir une discipline personnelle, il faut vraiment que tu arrives à commencer quelque chose, à le terminer.

Le but en fait dans tout cela, c’est que tu ne lâches pas l’affaire, mais c’est aussi qu’en fait tu sois fière de toi.

Est-ce que c’est simple ?

Non !

Ce n’est pas simple.

Est-ce que tu auras des difficultés ?

Oui ! Tu vas en avoir.

Il n’y a aucune chose qui se fait simplement dans la vie.

Notre vie est faite de difficultés pour nous pousser à nous motiver, à nous bouger.

On a tous des problèmes, on a tous des difficultés dans la vie.

Si on abandonne à chaque fois, on ne va pas regarder le chemin et dire :

« Attends, mais j’ai quand même fait cela quoi ! Je suis fière de moi. »

Donc continue tant que tu n’as pas terminé.

 

  • Conseil 7 : applique la Méthode graisse !

 

 

C’est une routine que j’ai inventée.

Cela veut dire

  • Gratitude
  • Recueillement
  • Affirmation
  • Instant
  • Souffle
  • Seule
  • Eau

C’est quoi ?

C’est une routine matinale.

Pourquoi une routine matinale ?

Les premières choses que tu vas faire dès que tu te lèves, vont déterminer le reste de ta journée.

Quelles sont les choses que tu fais dès que tu te lèves ?

Est-ce que tu regardes tes actualités Facebook ?

Est-ce que tu écoutes la radio où il y a plein de nouvelles négatives ?

Je ne sais pas, de terrorisme, je ne sais quoi, la politique et des trucs comme cela, des mauvaises nouvelles qui vont te gâcher ta journée ?

Est-ce que tu écoutes ton horoscope où on te dit : « Vous êtes vierge ? Aujourd’hui, votre journée va mal se passer… »

Ce sont ces premières choses qui vont influencer ta journée.

A mon avis, tu peux décider de prendre ce temps pour toi !

Comment veux-tu commencer ta journée ?

Tu peux avoir ce petit contrôle.

Cela va te permettre en fait de te poser et de fixer ton énergie par des actions, des techniques qui sont prouvées.

Ce sont des actions non urgentes sur le long terme qu’il faut répéter pour voir le bienfait.

Comment tu peux donner de l’énergie à ton bébé qui vient de naître quand toi-même tu te lèves et tu ne te donnes pas de l’énergie ?

C’est comme dans l’avion.

L’hôtesse de l’air elle te dit que lorsqu’il y a un problème de dépressurisation, le masque oxygène descend.

Tu dois d’abord prendre de l’oxygène, prendre le masque d’abord pour toi et ensuite donner à ton enfant.

Tu te lèves, tu dois d’abord te donner de l’énergie à toi, t’occuper de toi, t’occuper de tes pensées, t’occuper de ton énergie pour pouvoir après en donner une bonne à ton bébé.

Tu peux télécharger cette routine grâce au formulaire en dessous.

N’oublie pas

Remets du soleil dans ta vie

 

AmakaNutrition

 

 

 

Don't miss out!
10 minutes/jour pour perdre ton poids de grossesse sans frustration

La routine matinale qui m'a permis de perdre 25kg en 6 mois

Invalid email address