Anémie ou le manque de fer

Hello Iron woman,

Tu n’es pas anémiée mais tu manques de fer

Je ne comprenais pas…

Mes analyses étaient bonnes mais je me sentais toujours fatiguée. Mon médecin était rassuré, mon taux d’hémoglobine était bon. Mais mon corps disait autre chose. J’avais réussi à monter à 11g d’hémoglobine ?

Je me rappelle d’un commentaire sur un de mes réseaux. La personne me disait qu’elle avait pris de la spiruline puis son hémoglobine était montée.

Et voilà c’était bon….

Le fer un métal important dans la vie de la femme afro et afrodescendante. 

Ici, je ne parlerai pas de toutes les données sur le fer que tu peux trouver sur le net facilement. J’utiliserai des mots simples car cet article n’est pas destiné aux professionnels mais à la femme afro et afrodescendante qui cherche une réponse à ses questionnements. L’accumulation de termes scientifiques (pour paraître intelligent) que tu ne retiendras pas n’a pas d’intérêt.

Tu connais déjà le rôle principal du fer.

Généralement tu fais ta prise de sang et du moment que tu es dans les normes ça va.

Donc pour l’hémoglobine, le fer sérique et la ferritine si c’est à peu près ça


Et pour l’hémoglobine et les globules rouges c’est ça.


Il faut bien comprendre que lorsque le laboratoire note:

  • Les hématies correspondent aux globules rouges
  • L’hémoglobine c’est la protéine qui transporte l’oxygène et qui est dans le globule rouge.
  • L’hématocrite c’est le pourcentage de globule rouge dans le sang.
  • Le VGM correspond à la taille du globule rouge
  • Le fer sérique c’est la quantité de fer qui circule dans le sang
  • La ferritine correspond à ton stock de fer (
  • La transferrine correspond à ton transport de fer (on peut voir ça comme le train qui transporte le charbon)
  • Le coefficient de saturation en transferrine correspond (c’est le nombre de remplie de charbon)

Tu vois, il y a beaucoup de données observées par le médecin et par ton micronutritionniste. Les normes de laboratoire sont des valeurs de références liées à des personnes en bonne santé. Les valeurs santé sont plus exigeantes.

En concertation avec ton médecin, il sera peut-être nécessaire de viser des objectifs biologiques en termes de fer plus précis pour atteindre une vitalité positive. Tu vois, il y a beaucoup de données observées par le médecin et par ton micronutritionniste. Les normes de laboratoire sont des valeurs de références liées à des personnes en bonne santé.

Les valeurs santé sont plus exigeantes.

En concertation avec ton médecin, il sera peut-être nécessaire de viser des objectifs biologiques en termes de fer plus précis pour atteindre une vitalité positive.

Il y a une erreur majeure que tu fais dans l’analyse de ton déficit en fer

Tu ne considères que ton taux d’hémoglobine. Sais-tu que tu peux avoir un bon taux d’hémoglobine et être en carence de fer.

Pourquoi ?

Ton corps a une intelligence interne, lorsque tu manques de fer :

  1. Le fer diminue dans ton sang
  2. Le fer diminue dans ton stock (la ferritine)
  3. Le fer diminue dans l’hémoglobine

Tu comprends que ton organisme protège ton corps en privilégiant un organe noble : le sang. Le but étant de continuer à maximiser l’oxygénation du corps et donc les autres organes. Il faut que tu comprennes que l’anémie donc la chute de l’hémoglobine n’intervient qu’en dernier !!!

Cela veut dire quoi ?

Quand tu es anémiée, ta carence en fer évolue depuis un moment. Il s’agit là d’un marqueur tardif. Il faut que tu comprennes une chose importante.

Le fer intervient dans de multiples fonctions de notre corps :

  • Le transport de l’oxygène
  • Le fonctionnement de nos centrales énergétiques, les mitochondries
  • Le fonctionnement de la détox hépatique
  • Le fonctionnement de ta thyroïde
  • La production de neurotransmetteurs
  • L’activation de la vitamine D

Il est donc normal qu’en cas de carence en fer, certaines fonctions de ton corps sont altérées.

On appelle cela une carence fonctionnelle.

  • Il est donc normal que tu sois fatiguée, déprimée, très faible.
  • Tu peux avoir des signes de mauvaise détoxification (les migraines, les problèmes de peau, de concentrations, l’hyperoestrogénie vue dans l’endométriose, etc.)
  • Tu peux avoir une baisse de motivation, de libido, de l’anxiété, du stress et des pulsions alimentaires due au manque de sérotonine.
  • Tu peux avoir une perte de cheveux, une prise de poids résistante.
  • Tu peux même avoir des signes d’hypothyroïdie sans avoir une maladie thyroïdienne, cette hypothyroïdie est appelée “hypothyroïdie frustre” qui peut aussi altérer ta fertilité.

Je ne peux pas citer tous les symptômes car chaque personne est unique.

La spécificité de la femme mélanoderme

La femme mélanoderme

Il s’agit de la femme qui a de l’eumélanine dans sa peau. La femme noire si tu préfères.

  • Tu sais si tu me suis que l’eumélanine a besoin de fer pour être fabriquée. Une des briques de fabrication de la mélanine est la tyrosine. Cette tyrosine peut être fabriquée par l’organisme qui a besoin de fer pour transformer la phénylalanine en tyrosine.
  • Tu sais aussi que l’eumélanine a une affinité particulière avec le fer. On parle de chélation du fer. En gros elle fixe plus le fer

La chélation du fer permet :

  • La production d’eumélanine
  • D’éviter la production excessive de radicaux libres
  • D’éviter le vieillissement prématuré
  • D’éviter le neurovieillissement prématuré

Et bien d’autres choses encore…

Le questionnement est le suivant :

  1. Si notre mélanine fixe plus le fer, notre taux limite de fer dans le sang et dans les protéines de stockage et de transport est-il normal et physiologique ?
  2. S’il cette quantité de fer en plus petite quantité est normale, pourquoi nous nous sentons faible à certains taux avec des signes de carence en fer ?
  3. Quels seraient les taux de fer sérique, de transferrine, de ferritine adaptés à la femme mélanoderme ? La biologie actuelle est-elle adaptée à nos réalités biologiques.

Dans tous les cas, le besoin en fer sera augmenté chez la femme mélanoderme, chez la femme caucasienne la moindre fixation du fer fait qu’il devient pro-oxydant (l’excès de fer, ou la carence, produit un excès de radicaux libres appelés ions hydroxyde difficilement gérable par le corps) cela provoque une augmentation du stress oxydatif et donc accélération du vieillissement. La diminution drastique des protéines animales riches en fer plus assimilables serait plus appropriée pour une femme caucasienne.

Le monodimensionnel VS le multidimensionnel

La micronutrition travaille sur le monodimensionnel c’est-à-dire sur la dimension biochimique, physiologique sur le physique. Je couple cela à la volonté de renouer avec ces racines africaines par l’alimentation.

En effet, ce lien transgénérationnel avec nos aïeux a été coupé de multiples façons. Nous ne mangeons plus ce que nos anciens mangeaient et nous ne pratiquons plus les gestes de cuisine qu’ils faisaient.

Je pratique aussi la libération d’émotion dans certains accompagnements, j’essaie donc d’apporter d’autres dimensions dans ma pratique (l’émotionnel, l’énergétique via le rétablissement de liens). C’est important car, les mélanodermes ont une glande pinéale qui fonctionne au-delà de la production de la mélatonine pour dormir.

Il s’agit pour nous de la Master Gland au-delà de l’hypothalamus.

Cette glande pinéale est aussi productrice de mélanine et gère les glandes endocrines au-delà de l’hypothalamus. Cette glande et notre eumélanine sont très sensibles à nos choix alimentaires, l’excès de sucre, de sel, d’alcool et aussi nos choix culturels… À méditer.

Le multidimensionnel est pratiqué dans la médecine originelle africaine. Elle tient compte de plus de subtilités que certains appellent subtilités quantiques ou médecine quantique.

En résumé

En attendant, l’évolution scientifique avec des laboratoires qui auraient des normes et des données ethniques.

  • Retiens que tu peux manquer de fer sans être anémiée, les signes peuvent être cardio respiratoires mais aussi totalement inédits comme cités ci-dessus.
  • Retiens que l’anémie est le signe le plus tardif de la carence en fer, elle est déjà bien avancée.
  • Consulte ton médecin, fais appelle à ton micronutritionniste qui pourra t’aider avec une alimentation plus afro centrée.
  • Les normes de laboratoire sont différentes des valeurs santé, et on devra voir à la hausse certains objectifs biologiques en termes de fer (cela en concertation avec ton médecin) selon ton état de vitalité générale
  • N’oublie le multidimensionnel
  • N’oublie pas qui tu es
 Pour en savoir plus, j’ai fais une vidéo sur l’anémie:

Partager cet article sur

Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur pinterest
Plus d'information

(+33) 7 56 99 08 83